Coaching éditorial


Vous rêvez d’écrire un livre, un roman, de raconter votre vie, un voyage, un épisode marquant de votre enfance.Vous y pensez souvent. Vous ne savez pas comment faire pour mener à bien ce projet qui vous tient tant à cœur.


Faites-vous accompagner !

J’ai conçu un coaching qui vous conduira au bout de votre rêve où les séances individuelles sont entrecoupées d’ateliers collectifs.
Tout au long du parcours :

  • vous bénéficierez de conseils personnalisés ;
  • vous élaborerez un planning et mettrez en place une routine d’écriture ;
  • vous participerez à des exercices d’écriture où vous assouplirez votre plume tout en entretenant votre motivation ;
  • et, au terme de cet accompagnement, vous aurez surmonté le syndrome de la page blanche ; vous aurez mené à bien ce projet d’écriture et surtout vous tiendrez dans vos mains un manuscrit achevé, prêt à être imprimé.


Produire la matière textuelle

Pour que vous puissiez lire Les Misérables, il a fallu que Victor Hugo écrive les 530 000 mots qui le composent, soit plus de 5 millions de signes.
Si JK Rolling n’avait pas couché sur le papier les 80 000 mots de son premier opus, des millions de lecteurs n’auraient pas suivi Harry Potter dans ses aventures. Notons que les tomes suivants ont pris de l’embonpoint. Harry Potter et l’Ordre du Phénix compte 257 000 mots.
Si Tolkien n’avait pas écrit les 670 000 mots de sa Trilogie « Lords of the ring », point de passion planétaire pour Gandalf, Aragon et la terre du Milieu.

Un livre, c’est d’abord une matière qu’il faut produire.

Sachant qu’un livre compte une moyenne de 250 mots par page, il vous faudra produire (je maintiens ce verbe à dessein) :

  • 250 * 100 = 25 000 mots pour un livre de 100 pages.
  • 250 * 200 = 50 000 mots pour un livre de 200 pages.
  • 250 * 300 = 75 000 mots pour un livre de 300 pages.

Pour accompagner votre projet éditorial, je me propose :

  • de vous aider à établir une routine d’écriture. Et de la respecter ;
  • de calibrer son volume et sa durée ;
  • de poser les bonnes questions au bon moment pour cadrer votre projet ;
  • d’être là et d’intervenir de manière individualisée auprès de vous pour entretenir motivation et enthousiasme ;
  • de vous livrer des clés et des outils pour faciliter vos temps d’écriture ;
  • d’imprimer une cadence au projet pour qu’il arrive à son terme dans les délais fixés .

« J’écris lorsque je suis inspiré, et je m’arrange pour avoir de l’inspiration chaque matin à neuf heures. »

Peter De Vries

Nous serons en contact constant, via

  • une plateforme de visioconférence (Zoom) pour nos échanges hebdomadaires à moins que vous ne préfériez un échange téléphonique ;
  • une plateforme d’échanges (ex : Slack) pour nos échanges réguliers ;
  • une plateforme d’apprentissage en ligne pour télécharger des fiches outils ;
  • une drive pour le dépôt des documents ;
  • et bien sûr ma messagerie personnelle.

Si vous êtes pressé.e vous pouvez rejoindre le Défi 1000 mots où vous serez accompagné.e pour écrire 1000 mots par jour pendant trois mois. Un joli sprint d’écriture et une belle aventure.